Route 666


Nouvelle / samedi, avril 14th, 2018

Salut

J’ai finalement posé « tire » sur la route 66.  Je ne sais pas si y s’en est complètement remis (le tire pas moi). Pas de ses émotions…mais de sa ride.  Penses-y 2 fois avant de t’aventurer sur cette cahoteuse 66 avec ta roulotte. Pas qu’elle est en mauvaise état (elle l’est) pas qu’elle est un peu sinueuse, pas que la seule carte qu’on avait était un dessin fait sur « paint » probablement signé par un enfant de 4 ans…mais, c’est pas ça l’important:

Pendant un moment, J’ai essayé de me fermer un oeil pour ne pas voir l’autoroute qui a décidé de suivre sa mère la majorité du chemin. J’ai essayé de revenir da

 

ns le passé pour quelques instants avec les ranchs, les chemins de gravier qui meurent dans l’horizon brûnâtre, les vieux smokehouse en décrépitudes et les gaz bars figés dans le temps j’y étais presque jusqu’à ce que mon « char » me rappelle que ma ceinture gisait détaché sur le côté de mon banc…DING DING DING. Ça te ramène assez vite dans ton temps.

 

Je suis ressorti de la mère des routes et revenu sur sa progéniture où on peut rouler à cent (Km/h).  Je me suis vite rendu compte que sur la doyenne je roulais un oeil fermé, mais que sur l’autoroute mes 2 yeux l’étaient. Le même paysage défilait devant moi mais la modernité m’aveuglait (ou peut-être l’émerveillement devant les pancartes affichant le prix du gaz). Bref, je gagnais du temps mais je manquais un maudit beau voyage.

On est quand même limité sur les tronçons qu’on peut aller avec la longueur de notre « rig » mais une chose est sûre,c’est que je vais essayer de lâcher la route 666 le plus possible et m’aventurer sur la plantureuse 66 autant que je pourrai.

 

Une réponse à « Route 666 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *