Pression, Élévation, Repos


Nouvelle, Propagande / dimanche, avril 29th, 2018

Salut à toi, lecteur assidu. Toi qui prends de ton precieux temps pour nous lire en mangeant ta « toast » margarine « single de kraft » ce matin avec un Folgers extra brun (je le vois sur tes dents), ou toi le/la sophistiqué(e) avec ton smoothie mangues, fruits de la passion congelés, graînes de lin moulues (mouture #3) fromage cottage et café « hazelnut ».

On est quand même pas ici pour parler de déjeuner, mais bien pour parler style de vie en voyage.  Comme tu le sais sûrement ca fais 1 mois que ma blonde, moi et nos Terre-O-Ristes sommes partis en périple pour atteindre la côte ouest en essayant de voir ABSOLUMENT TOUT sur notre passage parfois au détriment de ma santé mentale (on se reposera « mek » on soit mort).

Pour l’instant, ca va quand même bien en général si on ne s’intérresse pas au fait que chacuns de mes Terre-O-Ristes respectifs essaient de renverser le gouvernement parental à son tour et que parfois il arrive qu’une sorte d’affiliation de groupuscules se fassent et qu’en équipe ils tentent un coup d’état (comme le parti de la madame avec la moustache pis le PQ on essayé).  Nous restons forts. Nous devons garder l’ordre dans notre 180 pieds carrés.

Nous restons fort car nous essayons d’instaurer un assez bon style de vie même si nous sommes en vacances (même si un magnum de vin c’est 8$ et qu’il y’a des shop de burritos à tous les coins de rues).

Étant donné que ca fait maintenant près de 6 mois que je suis en congé parental et que les premiers 5 mois de mon congé je faisais du 6 à 2 AM pour rénover la maison que nous venions d’acheter, disons que j’ai presque accumulé suffisament de poids pour aller me battre dans la catégorie à GSP. Je me suis donc mis un peu de pression pour recommencer ma mise en forme en voyage, sans trop faire d’étude exhaustive de la carte:

1. Course Nashville: Fait frette un peu, je suis quand même pas si pire.

2. Course à Elk City: **sti faut je m’y remette je suis pas en forme.

3. Course à Monument Valley: ***boire de tab***k que je paye ma vie, ca pas de sens, « pu » de vin du voyage.

4. Course à Wiliams Arizona:  CAL***RE  ca va donc ben mal mon affaire!!!!  Je vais être obligé de prendre ma retraite, je serai jamais capable de rentrer à job en revenant…je mange pu du voyage.

5. Course à Las Vegas: Crime « chui » pas si pire aujourd’hui j’ai dû ben dormir.

Si j’avais fait mon étude de la carte comme il faut je me serais vite rendu compte d’un léger détail:

1. Nashville elevation: 600 pieds

2. Elk City elevation: 2000 pieds

3. Monument Valley elevation: 4800 pieds

4. Williams arizona elevation: 6700 pieds

5. Las Vegas elevation: 2000 pieds

6. Kingston elevation: 300 pieds

Pour ceux qui me connaissent et ceux qui ont déjà vécu les effets de l’élévation sur l’apport en oxygène, vous avez donc compris que j’ai vite utilisé cette raison pour me consoler.

J’ai remis Napa Valley sur notre itinéraire…. et ce matin, pas de course….  Repos.

3 réponses à « Pression, Élévation, Repos »

  1. Mon dieux ! Tu es un très bon blogueur et ton écriture est simple et sophistiquée a la fois. Quand je te lis j’ai l’impression d’être la… sauf quand tu écrit pu de vino J’ai décroché ahahah. Au moins t’as déjà changé d’idée . Lache les Burrito et concentre toi sur les Steaks. Bon courage sur ta condition physique

  2. Comme Karlos le dit… su à coche!!! j’ai toujours hâte au prochain article! Vous me faites tous bin rire… Salutations à Mme Dechastelets!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *