La route des États-Unis: du Tennesse jusqu’à l’Arizona


Propagande / mardi, mai 22nd, 2018

Qui dit roadtrip, dit routes, autoroutes, paysages, travers d’États et beaucoup de temps passé en voiture. Au fil de nos déplacements, je me suis permise de noter mes observations pour me rappeler où retourner… ou pas! Voici le Tennesse, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau Mexique et l’Arizona.

Tennesse

Des montagnes et vallons du Kentucky se poursuivent. Les flancs de montagnes à découvert sont teintés de rouge orangé. Un accent où les gens semblent chanter du country au fil des discussions. Vers la fin du Tennesse, les bayous font apparition sur la route ce qui donne envie de filer un peu plus au Sud, mais on doit suivre notre itinéraire vers l’Est!

Oklahoma

Des champs, des ranchs, des puits de pétroles parsèment ça et là la plaine. Les arbres aux branches tordues captent l’oeil. Un paysage où les animaux vaquent en liberté. Le sol est jaunâtre, orangé. D’arbres touffus, on passe vers une terre plus aride, désertique. La route 66 suit la 40.

« La terre ressemble comme dans le désert » – Tom

Texas

En entrant dans l’État, on remarque les traces d’un feu aux abords de la I40. Une terre un peu plus dans des tons de jaunes qu’en Oklahoma. La plaine et les champs de coton parsemant l’horizon laissent place petit à petit aux champs de bétail en liberté et ensuite aux montagnes. Nous croisons des canyons de différentes tailles sur notre route.

Nouveau Mexique

Un beau spectacle file sous nos yeux. Le paysage est davantage montagneux d’un côté les flans sont couverts de genévriers, cèdres rouges, et de l’autre seuls les petits arbustes. Près du Chaco Canyon se présente un sol couvert de roches volcaniques sur quelques kilomètres.

Arizona

Canyons, déserts, vallées et montagnes inoubliables. L’État qui présente la plus grande diversité selon moi. On se pense dans un autre monde, une autre époque. On se sent si petit devant ces paysages majestueux. Le pays des Navajos est de plus en plus impressionnant. (Ok la Navajo Nation est plus grande encore)

Les différents monuments géologiques inspirent à un passé grandiose qui donne envie de le découvrir en profondeur. Le sol est rocailleux par endroits.  On voit bien les strates des différentes périodes géologiques et l’angle de certaines plaques qui laissent croire un mouvement tectonique ou une chute de ceux-ci. Les sillons présents dans la roche nous amènent à nous questionner sur l’immensité de la mer qui couvrait ces reliefs il y a de cela des millions d’années.

Le paysage plus plat présente des aspects désertiques. Des arbustes parsèment l’horizon. Plus vers l’Ouest, aux environs de Tuba, il est possible de voir une grosse montagne au sommet blanc: San Francisco Peak.  On traverse des dunes rocailleuses. On se croirait dans une mine naturelle! Le Grand Canyon, Monument Valley, Petrified Forest… il y a une foule de trucs à découvrir dans cet état.

Pour connaître la suite de notre roadtrip, restez à l’affût! Suivez-nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *