La route des États-Unis: Californie, Nevada et Utah


Propagande / mardi, mai 22nd, 2018

Qui dit roadtrip, dit routes, autoroutes, paysages, travers d’États et beaucoup de temps passé en voiture. Au fil de nos déplacements, je me suis permise de noter mes observations pour me rappeler où retourner… ou pas! Voici sans plus tarder notre vécu en Californie, au Nevada et en Utah.

Californie

On entre en Californie comme on est sorti de l’Arizona: paysage désertique. Nous rencontrons les montagnes de la Sequoia National Forest et s’en suit de la verdure, des feuillus, des conifères et des palmiers! On constate une plus grande biodiversité. On passe par les fameuses routes de Los Angeles, une expérience en soi qui n’est pas très reposante! Une chance que la plage arrive pour se poser et respirer l’air du large. 

De retour dans les terres, on se dirige vers la Sequoia National Forest, abri des Giants Sequoias. La 178 suit la rivière Kern, une magnifique route parmi les montagnes. Voyager au printemps nous permet d’admirer les arbres en fleurs. La route vers les géants est sinueuse dans un terrain très escarpé. Âmes sensibles s’abstenir!

En montant vers le Nord, on retrouve la mer, d’un bleu azur qui fait rêver. Les vagues se cassent sur les plages vierges des environs de Big Sur. La 1 est magnifique et nous sommes heureux d’avoir décidé de faire le détour par Big Sur sans quoi nous n’aurions pas vu ces flans de montagne à couper le souffle.

Dans les environs de San Francisco, il est épatant de constater que la grisaille du petit matin se disperse au fil de la journée pour laisser place à un superbe soleil.

La Vallée de Napa est magnifique. Avec ses vignes en flan de montagnes touffues. En plus d’y croiser séquoias et pins, on y retrouve une faune variée de feuillus. Le théier australien et la moutarde poussent d’ailleurs dans cette région. Sur les routes sinueuses entre les montagnes, on se croirait dans un autre pays, une autre région du globe.

Nevada

Un bel état avec beaucoup de végétation dans les oasis! Le désert y est omniprésent. C’est incroyable de voir l’abondance en zone urbaine.  La vallée après la Tahoe National Forest est relativement désertique. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le désert n’est pas que des dunes de sable. Il y a des plantes et des gens qui y vivent.

Utah

On entre en Utah par les Salt Flats de Wendover. Le désert est encore prédominant. Dans les villes on y voit des arbres, surement présents grâce à l’Homme.

Sortis des environs du Great Salt Lake, on constate de la verdure dans les plaines, on y voit des prés et du bétail dans les pâturages. Les montagnes couvertes de petits arbustes et de « gazon » sont tout autour avec  leur relief abrupte. On ose croire qu’elles sont jeunes et qu’un jour elles seront l’abri d’une biodiversité plus variée!

Pour connaître la suite de notre roadtrip, restez à l’affût! Suivez-nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *